"SIX MILLIONS DE MORTS" (JUIFS)
LE SONT-ILS RÉELEMENT?
par Richard E. HARWOOD


Translated by A.D, AAARGH


 
Introduction

 Historical Fact No. 1

L'auteur croit avoir réuni, dans les chapitres qui vont suivre, les preuves irréfutables que le fait de prétendre qu'il y eut -- pendant la Deuxième Guerre Mondiale -- six millions de Juifs qui périrent, victimes d'une politique d'extermination officielle des autorités allemandes, constitue une accusation absolument dénuée de fondement. Cette conclusion sera très mal accueillie, l'auteur s'en rend bien compte; elle est pourtant le résultat d'une recherche qui a commencé sans idées préconçues, à part une idée générale que la possibilité statistique d'un nombre de victimes aussi énorme était peut-être sujette à caution. Je me rendais également compte du fait que les implications de cette atrocité qui aurait été commise sont exploitées politiquement. Cependant les nombreuses recherches soigneuses que j'ai fait pour élucider cette question m'ont convaincu maintenant définitivement que cette allégation est non seulement une exagération, mais aussi une invention de la propagande d'après-guerre.

Il est bien évident que la propagande basée sur des atrocités réelles ou supposées n'est pas quelque chose de nouveau. On la retrouve lors de chaque conflit du 20e siècle, et il est certain qu'il en sera de même à l'avenir. Pendant la Première Guerre Mondiale, on alla même jusqu'à accuser les Allemands de manger des bébés belges et de s'amuser à les lancer en l'air pour les rattraper sur la pointe des baîonnettes. Les Anglais affirmèrent également que les troupes allemandes avaient monté une "usine de récupération de cadavres" où ils faisaient bouillir les cadavres de leurs soldats pour en retirer de la glycérine et d'autres produits! Les Anglais se rétractèrent cependant après la guerre et le Ministre anglais des Affaires Etrangères présenta publiquement des excuses à la Chambre des Communes pour toutes ces atteintes à l'honneur de l'Allemagne en reconnaissant qu'ils s'agissait d'une propagande de guerre.

Aucun aveu de ce genre n'a été fait après la Deuxième Guerre Mondiale. En fait, au lieu de s'apaiser avec le temps, la propagande basée sur les atrocités commises pendant l'occupation allemande, et en particulier sur la façon dont les Juifs furent traités par les Allemands, n'a fait qu'augmenter en virulence en raffinant de plus en plus son catalogue d'horreurs. Des livres de poche dont la lecture donne des frissons, garnis de couvertures sinistres, sortent à jet continu des imprimeries, de sorte que la mythologie créée sur les camps de concentration ne fait que croître et embellir, surtout l'histoire que pas moins que six millions de Juifs furent exterminés dans les camps.

Les pages qui suivent vont montrer que cette allégation est l'invention la plus colossale et l'escroquerie la plus réussie qu'on ait jamais vues. Mais nous devons commencer par essayer de répondre à une question importante: pourquoi les histoires d'atrocités de la Deuxième Guerre Mondiale sont-elles devenues si différentes de celles de la Première Guerre? Pourquoi les histoires de la Première Guerre furent-elles désavouées alors que celles de la Deuxième Guerre Mondiale ne font que croître et embellir? Est-il possible que l'histoire des Six Millions de Juifs ait un but politique et qu'il s'agisse même d'une forme de chantage politique? En ce qui concerne le peuple juif, cette escroquerie lui a procuré un avantage incalculable. Toutes les races et toutes les nationalités eurent leur part de souffrances dans la Deuxième Guerre Mondiale, mais aucune race ni aucune nationalité n'a exploité sa part de souffrances dans une telle mesure que les Juifs. L'envergure prétendue de la persécution dont les Juifs avaient été l'objet éveilla rapidement la sympathie pour la patrie nationale juive qu'ils cherchaient depuis si longtemps; après la guerre, le gouvernement britannique ne fit pas grand-chose pour empêcher l'émigration juive en Palestine déclarée par lui être illégale, et l'on n'attendit pas longtemps avant que les sionistes lui arrachent la Palestine pour y créer leur refuge contre les persécutions, l'Etat d'israël. Il est vraiment frappant de constater que le peuple juif est sorti de la Deuxième Guerre Mondiale ni plus ni moins qu'en tant que minorité triomphante. Le Dr. Max Nussbaum, ancien Grand Rabbin de la communauté juive de Berlin, a déclaré le 11 avril 1953: "La position que le peuple juif occupe aujourd'hui dans le monde est -- malgré nos pertes énormes -- dix fois plus forte qu'il y a vingt ans". Il faut ajouter, si l'on veut être honnête, que cette puissance a été fortement affermie financièrement grâce au prétendu massacre des Six Millions, sans aucun doute l'allégation d'atrocité la plus lucrative de tous les temps. Le gouvernement de Bonn a déjà déboursé à titre d'indemnités la somme renversante de six milliards de livres sterling, principalement à l'Etat d'Israël (qui n'existait même pas pendant la Deuxiême Guerre Mondiale!) ainsi qu'à des demandeurs juifs individuels.


Décourager le nationalisme

Quant au chantage politique, cependant, l'allégation que six millions de Juifs sont morts pendant la Deuxiême Guerre Mondiale a des implications d'une portée bien plus vaste pour les citoyens britanniques et les Européens que les avantages qu'en retira la nation juive. Nous arrivons ici à l'essence de la question: pourquoi cet énorme mensonge? Quel est son but? Il a été utilisé en premier lieu sans aucun scrupule pour décourager toute forme de nationalisme. Quand des citoyens britanniques ou de n'importe quel autre pays européen essaient d'affirmer leur patriotisme et de préserver leur intégrité nationale à l'époque présente où l'existence même des nations est menacée, ils se voient marqués immédiatement du sceau d'infamie de "néo-nazis". Parce que, naturellement, dans national-socialisme il y a nationalisme et nous savons tous ce qui est arrivé alors: Six Millions de Juifs furent exterminés! Tant que ce mythe est entretenu, les peuples de tous les pays en resteront l'esclave; la nécessité de la tolérance et de la compréhension internationales leur sera enfoncée dans la tête par l'ONU jusqu'à ce que la nationalité même, véritable garantie de la liberté, soit supprimée.

Richard E. Harwood


ZIP

Introduction

1.
La politique allemande envers les Juifs avant la guerre

2.
Politique allemande envers les Juifs après le déclenchement des hostilités

3.
Population et émigration

4.
Les Six Millions: documents "probants" (!?)

5.
Les Procès de Nuremberg

6.
Auschwitz et les Juifs de Pologne

7.
Quelques mémoires publiés sur les camps de concentration

8.
Nature des camps de concentration pendant la guerre et conditions de vie dans ces camps

9.
Les Juifs et les camps de concentration: une appréciation de la Croix Rouge basée sur les faits

10.
Enfin la vérité ! L'oeuvre de Paul Rassinier

11.
Conclusion




Avertissement

Nous nous sommes abstenus de corriger les innombrables fautes que comporte cette version française, manifestement réalisée par des amateurs. Nous traitons ce document comme une "document historique", appartenant à l'histoire du révisionnisme. Nous savons que certains points mériteraient des rectifications ou des corrections. Comme chacun pourra s'en convaincre, ce texte provient de l'extrême-droite. Il est imbu d'un racisme que nous, ici, nous trouvons, grotesque. Il a été largement distribué mais il ne semble pas qu'il ait été lu dans les gauches européennes; à l'exception de Pierre Viansson-Ponté qui en a fait une critique fulminante dans Le Monde. (17-18 juillet 1977) Robert Faurisson allait juger cette critique fort injuste dans les détails et déclencher une guérilla par lettres qui allait aboutir fin 1978 à la publication d'un article dans Le Monde et au lancement public du révisionnisme en France.

Mais la diffusion de ce texte au Canada par un émigré allemand, graphiste de son état, allait déclencher les deux plus importants procès d'Ernest Zündel, en 1985 et 1988. La diffusion de la brochure de Harwood allait être assimilée à "la propagation de fausses nouvelles". La bataille, sur le plan juridique, allait culminer, en cour suprême, par l'abolition de cette loi désuète. Mais sur le plan documentaire, ces procès, surtout celui de 1985, allait fournir l'occasion de confronter les principaux "témoins" et "historiens" de l'histoire officielle et orthodoxe avec les thèses révisionnistes. Ce fut le Waterloo de l'histoire officielle.

On comprend pourquoi nous jugeons que ce texte, bourré d'imperfections et aussi de lueurs d'une grande justesse, a marqué son époque. C'est à ce titre que nous l'affichons ici.

Il est désormais connu que l'auteur de cette brochure est un enseignant britannique qui s'appelle en réalité Verrall. Il est vivement recommandé de consulter le texte anglais original. Mais il existe aussi des traductions en allemand et en italien.

Ce texte est paru sans mention d'éditeur, sans lieu et sans date mais il semble qu'il soit sorti dans les années 70.

Ce texte est affiché sur Internet à des fins d'étude, de recherche, sans but lucratif et pour un usage raisonnable.

Pour nous, l'affichage électronique d'un document revient exactement à placer ce document sur les rayons d'une bibliothèque ouverte au public. Nous y avons mis du travail et un peu d'argent. Le seul bénéficiaire en est le lecteur de bonne foi, que nous supposons capable de juger par lui-même. Nous n'avons pas de raison de supposer que l'auteur de ce texte puisse être considéré comme responsable d'aucun autre texte publié sur ce site.




Did Six Million Really Die?
| English | Deutsch | Svenska | Danske | Russian |

Revisionismen
(Swedish)
Revisionism
(English)

---
Ahmed Rami:
-l´acteur des tentatives de coups d´Etat au Maroc parle...
La capacité à comprendre et résoudre les problèmes de notre époque...



---
Le pluralisme est possible dans l'islam


No hate. No violence. Races? Only one Human race.
United We Stand, Divided We Fall.
Know Your enemy

You too are welcome as a freedom fighter. Act now! Tomorrow it will be too late!
Compose your letter online. Write now to Rdio Islam
Ahmed Rami, writer, journalist, is the founder of the radio station Radio Islam.
Donations to help his work may be sent (in cheques or in notes) to his address:
Ahmed Rami - Box 316 - 10126 Stockholm, Sweden
Phone:+46708121240
Latest additions:
English -Svensk -French -German -Portug -Arabic -Russian -Italian -Spanish -Suomi
© No Copyright. - All texts and files in this Site may be republished and reproduced
as long as Radio Islam-(at http://www.abbc.com) where they are located - is mentioned.
HOME

Question de principe
"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit" ARTICLE 19, Déclaration internationale des droits de l'homme, adoptée par l'Assemblée générale de l'ONU à Paris, le 10 décembre 1948